BTS MAINTENANCE DES SYSTÈMES

Étudiants - 04.11.20

Option C systèmes éoliens

Le BTS Maintenance des Systèmes option Systèmes Éoliens est une formation à temps complet pour les titulaires de niveau IV. Il s’étale sur 2 ans, en alternance avec des périodes en entreprise. L’antenne de formation se trouve à Nîmes au Lycée Dhuoda. Pour y avoir accès, il faut être titulaire d’un baccalauréat STI2D toutes spécialités, d’un Bac Pro MEI ou Électrotechnique ou d’un Bac S spécialité SI. Avoir également l’accord d’une entreprise pour la signature d’un contrat d’apprentissage. Enfin, être âgé de moins de 31 ans à la signature du contrat.

La formation et son contenu

Durant sa formation, l’apprenant aborde les aspects techniques et sécuritaires du métier de technicien de parc éolien. Comme la préparation de l’intervention et des matériels nécessaires. La réalisation des activités de maintenance préventive et corrective. Également l’acquisition, le traitement, la communication des informations systèmes. L’analyse et diagnostic ainsi que l’analyse vibratoire, endoscopie, alignement laser.

Formation à la sécurité * : Travail en hauteur, Sauveteur secouriste au travail, Gestes et postures, Habilitations électriques BT / HT

* L’obtention des divers modules « sécurité » est indispensable pour la réalisation du stage en entreprise.

À ces heures de 1ère année de BTS (soit 2h de Culture Générale, 2h d’Anglais, 3h de Maths, 4h de Physique-Chimie, 10h d’Étude pluritechnologique des systèmes, 3h d’Organisation de la maintenance, 6h de Technique de maintenance, conduite, prévention, et 1h d’accompagnement personnalisé) s’ajoutent en 2ème année, 1 heure en Anglais et Techniques de maintenance et Prévention.

Les débouchés

Les besoins de techniciens qualifiés dans ce secteur sont importants car la France possède le deuxième potentiel de vent d’Europe. Il exerce le métier de Technicien de Maintenance de Parc Éolien.

Les métiers : Le technicien titulaire d’un BTS Maintenance des systèmes Option C Systèmes éoliens joue un rôle primordial dans la rentabilité économique d’un parc en veillant à assurer les conditions d’une production d’énergie électrique optimale ainsi que le meilleur taux de disponibilité de ses machines. Il est placé sous la responsabilité hiérarchique du responsable des opérations de maintenance auquel il fournit des comptes rendus d’intervention. Les nacelles d’éoliennes pouvant culminer à plus de 100 m de hauteur, le métier nécessite une bonne condition physique ainsi qu’une polyvalence technique pour réaliser les activités de maintenance liées à des domaines très variés (Electrotechnique, mécanique, hydraulique, capteurs embarqués, etc.).


Le technicien supérieur maintenance des systèmes éoliens exerce dans trois catégories d’entreprises : Les constructeurs éoliens qui assurent, pour le compte de l’exploitant, la maintenance des parcs éoliens. Les exploitants éoliens qui possèdent leurs propres centres de maintenance. Les entreprises de maintenance qui assurent tout ou partie de l’entretien des parcs éoliens

Les + du Campus: Connecté à un réseau d’acteurs composé d’entreprises, d’institutions et d’établissements de formation allant du pré-bac au bac+5, le Campus des Métiers et des Qualification Habitat, énergies renouvelables et éco-construction permet aux étudiants de suivre une formation au plus proche des réalités du terrain.
Le Campus vous guide dans votre choix de formation et vous ouvre de nouvelles perspectives par le biais de 3 voies de formation : formation initiale, apprentissage et formation continue. Il facilite votre insertion dans le monde du travail grâce à des partenariats avec le monde économique.